L'hôtel Heritage Grand Imperial a à peine eu le temps de s'endormir après les feux d'artifice et les boum-boum assourdissants des sonos de deux réceptions côté piscine et côté jardin prenant en sandwich les magnifiques chambres au mobilier 1948 alignées sous les galeries à arcades blanches. Aube blafarde sur les tables et les buffets encore encombrés de l'argenterie des agapes de la nuit. 

Valises bouclées, direction le clou du voyage, le cadeau de la nouvelle année.

Sous l'arche immense et élégante de la porte sud se dessinent les globes pâles du Taj Mahal. Il faut juste franchir l'ombre de la voûte pour que l'émotion submerge devant cette absolue beauté.  

Agra (54)

 

 « Fleursd'onyx, de jaspe et de cornaline, écloses par centaines, incrustées dans le marbre, houle sinueuse des calligraphies inscrites en sombres arabesques sur les murs pâles du mausolée. » Taj Mahal, JL Nou.

 

download (1)

 

Comme un mirage dans la brume d'hiver, les douces formes rondes si connues, le canal d'eau turquoise qui souligne la perspective, la présence sereine de ce tombeau qui n'inspire que calme et tranquillité.