Jour_des_ballons_DGD     

 Suivant les jours, suivant les saisons ou les heures, suivant que le ciel est gris ou bleu, que l'humidité nous  poisse ou se dissipe au vent du lac, que les rues grouillent à l'heure de pointe ou se vident à celle de la sieste, que les trilles des oiseaux dans les aréquiers de la ruelle font oublier les klaxons insistants sur la digue, suivant que la cacophonie s'arrête au portail du jardin ou que les foreuses et les perçeuses vrillent la quiétude de nos aurores, selon que les piscines en ces temps étouffants sont claires et calmes ou envahies à ras-bord d'enfants hurlants, gras et crachouillants, suivant que le compteur du taxi s'emballe ou que le chauffeur m'énonce mon adresse avant que j'aie eu le temps d'ouvrir la bouche, suivant que les moustiques résistent à tous les répulsifs et enflamment nos chevilles comme dans un champ d'orties ou que le parfum des fleurs de pamplemoussier flotte, suave et délicat sur nos dimanches après-midi, suivant les aléas, et comme en dents de scie, un jour j'aime Hanoi, un jour Hanoi m'étouffe et m'oppresse.

 

traffic_DGD