2008-04-17_Vietnam 011

Ma photo en-tête du blog  des bords de Ho Tay, le lac de l'Ouest, je ne l'aime plus tellement et ce matin j'avais décidé d'en mettre une autre. Mais à la réflexion, peut-être pas.. C'est déjà une image d'archive. Chaque jour des constructions se montent, et se démontent, des rues se percent, des lacs se comblent. Les toits biscornus, en faux zinc parisien, en bulles kremlinesques, aux pans retroussés comme pour les pagodes, les balcons à colonnades, les terrasses encagées, les façades étroitissimes, les couleurs pistache ou bleu lagon disparaissent au profit de cubes de béton et de verre, nouveaux symboles de réussite sociale et financière. Et le front du lac est touché comme le reste.

Quand on trempe dans la température ambiante, choisir de vivre dans un aquarium est un pari osé. Clim à fond pour rafraichir les parois brûlantes et l'inverse en hiver, le double vitrage étant encore une option facultative. J'en connais qui ont quitté leur appartement panoramique sur le lac car malgré les efforts déséspérés de leurs aircons ils vivaient à 36°. Lors des pannes de courant de l'été, plus qu'un recours, aller dormir à l'hôtel.

La photo prend la valeur d'une déclaration d'amour. Elle était vraie à un moment précis. On ne peut pas dire qu'elle ait menti ce jour-là.  C'est juste qu'elle n'est plus la même.